Actualités

Bande a part -visuel candidature_rectangle bis 1000px modif

 

PROLONGATION

Le musée de l’île d’Oléron, équipement de la Communauté de communes de l’île d’Oléron, recherche des créateurs Métiers d’art pour exposer lors de son exposition annuelle 2018 sur le thème : « La rayure », qui aura lieu du 10 mars au 30 septembre 2018.

Labellisé Musée de France, le musée est situé Place Gambetta dans le centre bourg de la ville de Saint-Pierre d’Oléron.

Les créateurs Métiers d’art retenus seront présentés au sein de l’exposition temporaire du musée de l’île d’Oléron. L’appel à candidatures de cette exposition est réservée aux professionnels.

A l’issue de l’exposition, trois prix (dotations financières et bouquet de services) récompenseront un professionnel :

– Prix du jury

– Prix de la Chambre des métiers et de l’artisanat de la Charente-Maritime

– Prix du public

 

LA SELECTION

La sélection privilégiera l’excellence des savoir-faire, la créativité, la variété des techniques utilisées et la correspondance avec la thématique retenue pour l’exposition : La rayure.

 

POUR POSTULER

Bande a part_intention
Télécharger le dossier de candidature

Les candidats doivent remettre leur dossier de candidature avant le 31 octobre 2017

 

REGION

France entière

 

INFORMATIONS

 

Par téléphone : 05 46 75 05 16

Par mail : museeoleron@cdc-oleron.fr

Par courrier:

Le musée de l’île d’Oléron

9, place Gambetta

17 310 Saint-Pierre d’Oléron

 


 

Nouvelle exposition temporaire « Oléron -Continent » ! 

A découvrir du 11 février 2017 au 15 décembre 2017.

Par sa nature, sa situation géographique, l’île d’Oléron a vécu durant des siècles dans un relatif isolement. Pourtant, dès le Moyen Âge, les habitants ont développé grâce à la richesse de leur production un commerce actif avec le continent ainsi qu’avec l’étranger.

Soumise à des liaisons aléatoires au XVIIIe siècle, l’île d’Oléron connaît une amélioration de sa desserte dans la seconde moitié du XIXe.

Dès 1875, les ingénieurs, dont notamment Jules Fleury d’origine saintongeaise, imaginent des projets de liaisons fixes liés à l’amélioration des voies de communication mais ils échouent pour des raisons financières.

Vers 1930, pressentant que le territoire peut prendre au point de vue touristique un essor considérable la Fédération des Groupements d’Intérêts Économiques Oléronnais et la Société parisienne des « Amis d’Oléron », s’emploient à promouvoir l’idée de la construction d’un viaduc. Le Conseil général émet alors rapidement le vœu que l’île d’Oléron soit reliée par un viaduc…

D’hier à aujourd’hui, l’exposition retrace les liaisons maritimes entre Oléron et le continent d’un point de vue économique, touristique, technique, géographique, historique…

 


 

 

Les commentaires sont fermés